La grenouille

image manquante
La grenouille était un bac à sable dont l'école a disposé de septembre 2007 à août 2011. Son arrivée finalisait les travaux d'aménagement de la cour qui avaient eu lieu durant les vacances scolaires un mois auparavant.

Avant la grenouille :

L'ancien bac à sable était devenu obsolète et peu hygiénique. Il n'était pas couvert ce qui posait parfois des problèmes avec les animaux en liberté pour qui le sable constituait probablement une litière de premier choix.

D'autre part, lorsqu'ils y jouaient, les enfants avaient pris l'habitude d'occuper tout l'espace jusqu'au bord, tant et si bien que le sable avait largement dépassé son périmètre cimenté et cassé par endroits. Là, le sable se mélangeait à la terre et on ne savait plus très bien quelles étaient les limites ni si les enfants jouaient au sable ou dans la terre.

L'ancien bac à sable.

Objectifs de sa mise en place :

Supprimer simplement le bac à sable ne semblait pas être la meilleure solution. En effet, ce jeu est une activité essentielle pour les enfants. De plus, lorsque qu'ils sont privés de cette occupation, les enfants se rabattent sur d'autres activités plus dangereuses ou salissantes comme jouer dans la terre.

La grenouille.

Avec ses 4 pétales qui la fermaient, la grenouille devait donc doter l'école d'un bac à sable rationnel et adapté. Elle a été déposée le 26 septembre 2007 à l'emplacement du précédent bac à sable afin que les enfants qui y jouent bénéficient de l'ombre du saule une grande partie de la journée. Ce point est important car les enfants ne vont évidemment jouer dans le sable que par temps sec et ensoleillé.

Sa place sous le saule.

L'utilisation :

Néanmoins, la grenouille n'a pas donné entière satisfaction. Son utilisation s'est avérée très contraignante.

Pas plus de 5 enfants !
  • Bien que profonde, la cuve disposait d'une surface très réduite qui ne pouvait accueillir que 4 ou 5 élèves à la fois. Cela imposait un véritable déchirement pour les enfants qui attendaient très longuement leur tour. Pourtant, la motivation était telle que nombreux étaient ceux qui préféraient attendre au détriment de leur récréation.
  • La mise en œuvre de la grenouille mobilisait à chaque fois un enseignant de façon trop disproportionnée. L'instituteur devait surveiller étroitement un très petit groupe d'élèves au détriment de tous les autres, avec les dangers que cela comportait. Et lorsque plusieurs enseignants étaient disponibles c'est que plusieurs classes étaient en récréation et que l'utilisation de la grenouille devenait tout bonnement impossible : La moitié, au moins, des enfants de l'école convoitant âprement cet espace d'un mètre carré !
  • En plus de ces contraintes le sable était humide et donc inutilisable les trois quarts de l'année. (En pratique, il n'était possible de le mettre en service qu'en septembre, mai et juin. Et encore lorsqu'il n'avait pas plu depuis plusieurs jours !)
  • Cette faible utilisation entraînait la conquête du lieu par quelques végétaux, araignées et autres bestioles pas très sympathiques qui transformaient le petit container vert en un véritable écosystème, une caverne à faire pâlir les producteurs de films d'aventures.
  • Enfin même lorsqu'il n'était pas utilisé, cet équipement posait des problèmes : Certains enfants avaient tendance à l'escalader en cachette lors des récréations.
image manquante
C'est donc sans regrets que la grenouille a été retirée le 11 août 2011. Étant dotée d'un crochet, elle peut être transférée très aisément en d'autres lieux. Nous souhaitons que sa récupération par la ville permette une exploitation plus profitable de cet équipement plus adapté à de petites structures.

Désormais l'école n'a plus de bac à sable. Néanmoins, la manipulation du sable étant un élément essentiel dans le développement psychomoteur des enfants, il est donc important que les enfants puissent pratiquer cette activité avec leur famille.